Benoît Nguyen tat

Il se forme au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris et à la London Academy of music and Dramatic Art.

Comédien, il travaille sur des créations contemporaines avec Roger Clissold, Niall Faser à Londres au « The Mac Owan Theater » ; avec Christophe Caustier au théâtre du CNSMP à Paris, puis en tournée à Helsinki et Saint-Petersbourg ; avec Igor Minaev, au théâtre de Vanves et à l’auditorium Saint-germain à Paris ; avec Louis Do de Lencquesaing au théâtre de la Bastille à Paris, dans le cadre du festival d’automne ; avec Véronique Vellard au théâtre de l’Entrepôt à Alfortville ; et avec Robert Cantarella au théâtre du Gymnase à Marseille.

Metteur en scène, il monte « La Fenêtre ouverte » de Saki au Théâtre du CNSAD à Paris ; « Jeux de massacre » de Ionesco au théâtre Louis Richard à Roubaix dans le cadre du développement de la citoyenneté, festival des Transculturelles ; « Détournement » de Pierre Diot , au Cinévox, au festival d’Avignon, au théâtre Point-Virgule et au casino de Paris ; « Léonie est en avance » de Georges Feydeau, tournée dans plusieurs théâtres du Languedoc Roussillon ; Tango/Tangage de Jean-Marie Piemme, mise en scène au théâtre de La Noue à Montreuil, au théâtre d’Ô à Montpellier, au théâtre de la Manufacture à Saint-Quentin,au théâtre de la manufacture en Avignon et « LA JEUNE PREMIERE » jouée au théâtre Dunois, au théâtre du Chaudron, et au Local.

Au cinéma et à la télé, il a travaillé avec J. Doillon sur Portrait d’un auteur, Nathalie Sarraute ; J. Pinheiro sur Navaro ; Joyce Bunuel sur Soeur thérése.com ; avec Loo Hui phang sur Panorama.

Il a participé avec Stéphanie Sphyras à l’écriture des séries "Break up", "La Borne" et "Dark Elevator". Son scénario “Une corniche entre nous” à été Lauréat du concours CECI Moulin d’Andé 2005 et a reçu l’aide à l’écriture Beaumarchais SACD 2006.

Il développe actuellement LE GRAND RECYCLAGE »un projet multiforme sur le thème du chômage mettant en réseau cinq médias Le projet a bénéficié de l’aide du CNC, de la SCAM, de la fondation BEAUMARCHAIS, du soutien du Ministère de la Culture, a reçu le prix Orange Beaumarchais pour les formats innovants et le prix du meilleur programme TV en relief au Festival Dimension 3